> Recherche de partenaire > Rencontrer un/e avare. Fuir ou rester ?

Recherche de partenaire

Rencontrer un/e avare. Fuir ou rester ?

La rime est difficile

Rencontrer un/e avare

Brigitte, 32 ans, l’a rencontré sur un site de rencontre : Marc, 39 ans, physique agréable, bonne situation (avocat), tout pour plaire. Pourtant, certains éléments du profil aurait dû lui mettre la puce à l’oreille : il se décrit comme un adversaire du « consumérisme effréné» et insiste beaucoup sur le côté « désintéressée » de sa partenaire idéale.

Le contact est établi, ils échangent d’abord des messages. Brigitte ne peut s’empêcher de noter que les mots « crise », « pouvoir d’achat », «bons plans » reviennent régulièrement dans le discours de Marc. Généreusement, il lui révèle — sans qu’elle le lui ait demandé — ses « stratégies » pour « économiser malin ».

Premier rendez-vous : Il propose de se retrouver dans un parc — « Il fait trop beau pour s’enfermer dans un café !» — Et l’invite à…préférer une boisson à emporter. Au restaurant, une semaine plus tard, elle n’est même plus surprise quand, au nom de l’égalité des sexes, il lui propose de partager l’addition.

Certes, Marc a des qualités : il a de la conversation, il lui plait physiquement. Cependant son manque de galanterie a refroidi Brigitte. Il aurait été de bon ton qu’il sacrifie à la tradition, du moins lors des deux premières rencontres. Mais « galant» ne rime apparemment pas avec « pingre ». Et ce côté Harpagon laisse entrevoir un quotidien plutôt compliqué à gérer.

Pas drôle pour le partenaire
L’énergie que déploie un radin pour préserver son argent de la lumière prête à sourire. Ce comportement peut cependant rapidement exaspérer le nouveau conjoint, au point de dégrader significativement la relation. Négocier chaque petite dépense rend la vie intenable.

L’avare est hanté par la peur du lendemain ; un accident, un vol, la maladie, la crise : un danger plane en permanence sur sa tête. Il doit donc se protéger. Résultat : il fait régner une ambiance anxiogène qui déprime son entourage.
Par son attitude, il se ridiculise et crée des situations très gênantes pour le partenaire. Il pèse le contenu des boites de conserves et appelle le service clientèle, si le poids ne correspond pas (au gramme près) à ce qui est affiché. Au restaurant, il négocie âprement le montant de l’addition.

Les causes
Les psychologues expliquent ce comportement en invoquant le plaisir qu’éprouve l’avare à se retenir. Aucune dépense ne peut égaler cette satisfaction. A cela s’ajoute un besoin pathologique de tout contrôler, à commencer par ses finances.
Souvent, cette attitude tire son origine du foyer parental, où l’économie — et même la privation — était valorisée, où la moindre dépense était vécue comme une transgression entrainant un sentiment de culpabilité.

L’expérience traumatisante du dénuement matériel peut aussi être une cause. La peur de retomber dans la précarité conduit à tout faire pour s’en prémunir, même si la crainte n’est plus justifiée.

Est-ce possible de vivre avec un radin ?
La vie avec un(e) avare pathologique est difficilement gérable — sauf si l’on partage son culte de la privation. Mais on peut composer avec ce défaut, s’il/elle sait encore apprécier les bonnes choses de la vie, même si un de ses principes est de toujours en négocier le prix.

La condition essentielle est l’indépendance financière. Son argent le/la regarde et vous êtes libre de disposer du vôtre sans devoir vous justifier.

Pour vos dépenses communes : dès le début, établissez un budget ensemble. Et même si ces « comptes d’épicier » vous répugnent et vont à l’encontre de votre nature, les règles que vous définissez vous épargneront de pénibles discussions plus tard.
N’espérez pas le/la changer radicalement. Vous pouvez toutefois lui montrer gentiment— c’est à dire avec humour et surtout sans sarcasme— que vous n’approuvez pas son comportement. Inversement valorisez autant que possible les petits gestes de générosité qui peuvent lui arriver.

Mais vivre avec un radin a aussi quelques avantages : qui mieux que lui/elle maitrise l’art de dénicher les bonnes affaires. Un achat important ? Vous hésitez à demander une réduction. Chargez-le de cette mission. Dans ce domaine, il/elle a bien de la ressource.

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Site de l'annee
  • Soyez heureux et vous rendrez les autres heureux.

  • Mon cœur est à toi.
  • J’ai besoin de ton cœur pour faire battre le mien.
  • Aimer, c’est savoir dire je t’aime sans parler.
  • Trouvez l'amour avec votre coeur, pas avec vos yeux.
  • Entre deux coeurs qui s'aiment nul besoin de paroles.
  • Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas.
  • Seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.
  • Qui sème l'amour récolte l'amour.
Encore une fois !
Sujets
Error with static Resources (Error: 418)